Le string (Piodão 08/10)

Encore une porte… bleue, Nathalie.
Question que je me pose en voyant cette photo: est-ce la porte d’une sorcière? Vous me diriez que c’est raccord avec ce 31 octobre, halloween oblige.

Pourquoi directement aller dire que ça doit être un repaire de sorcière? Le balai y est pour un peu (même beaucoup). Ensuite il y a ces batons qui me font penser à Harry Potter (me demandez pas le pourquoi du comment).
Et puis aussi ces 5 croix sur le linteau de la porte, croix qui me font penser à celles du film Le projet Blair witch.

IMG_3760

Jeux d’eau (Piodão 08/10)

Hier, je vous ais montré une ruelle en escalier.

La première photo du jour ne montre pas une ruelle à proprement parlé (puisque je pourrais prendre cette voie d’accès comme raccourci.
Mais voilà, il se trouve que c’est en fait un caniveau. Là, il n’y avait pas d’eau (peut être parce que l’on était en aout).

IMG_3729

La photo suivante montre une rigole pleine d’eau (donc mon argument sur le mois d’aout vole un peu en éclat). Est ce une personne qui a « relâché » l’eau de son lavoir? Est ce une chasse d’eau « tirée »? Les eaux de ruissellement d’une fontaine?

IMG_3756

La marche (Piodão 08/10)

Lorsque vous regardez mes photos du village de loin, vous remarquez aisément que le village est à flan de colline. Une fois sur place, faut s’armer les guibolles car les ruelles sont d’escaliers ou de faible largeur… mais en pente.

Si toutes les maisons sont en gypse quelques unes sont enduites. Il est dit qu’avant que le village soit tel que maintenant, les proprios pouvaient faire ce qu’ils voulaient de leurs extérieurs. Et puis je sais pas ce qu’il s’est passé, qui est passé par là, qui a décidé quoi et depuis, ce qui était enduit l’est resté et ce qui sera nouveau le sera en osmose avec le village (matériaux de construction: gypse)…

IMG_3725

Y aller ou pas? (Piodão 08/10)

J’étais là et me suis demandé si je pouvais y aller ou pas? Parce que ça me semblait trop privé pour être public…

Il y a bien une « sortie » au fond mais est-ce un passage vers la fin d’une ruelle ou juste pour aller au fond du jardin…

Bon, à mon avis, ma mémoire de poisson me faisant défaut, il me semble que je n’ai pas été plus loin…

IMG_3761

En mode rural 2/2 (Piodão 08/10)

J’ai trouvé amusant qu’Isaura me fasse parvenir la photo qu’elle m’a demandé de poster hier car j’avais dans ma liste de celles que je voulais vous montrer (te montrer, Nathalie) celle de ce lundi même.

Alors on retrouve la dame, chez moi de profil, et surtout l’entrée de ce qui est un restaurant.

IMG_3739

Souvenirs (Piodão 08/10)

Où l’on retrouve l’église blanche du village de Piodão.

C’est par cette petite place que l’on arrive au village après avoir découvert le village depuis une petite hauteur.

Preuve en est que ce village rural s’est (aussi) tourné vers le tourisme (pas encore de masse) ce sont ces petits artefacts vendus au quidam passant par là et qui souhaite rentrer avec un souvenir dans sa valise.
Les souvenirs sont majoritairement des petites maisons imitant les grandes maisons dudit village.

IMG_3660

Où l’on retrouve le bleu-Piodão (et si Manu venait d’inventer une couleur, ce serait cool, nan?)…

Unique et inoubliable (Piodão 08/10)

Unique et inoubliable c’est Piodão.

Mais l’autre « détail » unique et inoubliable, c’est l’omniprésence de la couleur bleu sur les ouvertures, que ce soit les cadres des fenêtres ou les portes.

La légende raconte que dans l’unique magasin de village on ne pouvait acheter que des pots de peinture bleu. C’est ainsi que les autochtones ont étés contraints de n’utiliser que cette couleur.

Quoi qu’il en est, toutes ces ouvertures d’un bleu très très très bleu, donnent une image homogène du village.

Je n’en ai pas parlé, mais aller voir la porte de la maison de la photo d’hier…

IMG_3727

Mes deux photos donnent aussi un aperçut du type de pierres de construction employées et du mode de maçonnerie. Encore des murs en pierre sèche…

IMG_3726

C’est un domaine (Piodão 08/10)

Est-il possible de parler de cour intérieure?

En tout cas, c’est du sur mesure dans le sens où c’est propre et surtout, fait avec les ingrédients locaux que sont le gypse pour les murs et ardoises pour les toitures des maisons, ainsi que des maisonnettes.
Même emploi des ardoises pour l’opus au sol.

Ca donnerai envie d’avoir la même chose chez soi…

IMG_3731

Au matin (Piodão 08/10)

Pour faire plaisir à Nathalie (et surtout de lui donner envie de faire les 167km de son village à celui de Piodão), quelques photos de mon cru de Piodão.

Donc, comme Rosa n’a put mettre de photos le 21 octobre (du fait d’un déménagement récent et le résultat d’une connection internet merdique et inexistante), on retrouve Isaura de dos à regarder son portable (si si, vous pouvez me croire même si ça se voit pas), alors que devant elle, une vue du village depuis une autre position.

IMG_3770

Précautions féminine (Portugal 08/04)

Assemblage pathétique de deux photos.

D’un point de vue géographique je ne sais plus où se trouve ce mur mais c’est du coté de Guarda, dans l’un des châteaux qui sécurisaient le Portugal de l’ennemi Espagnol du temps où ce pays avait des vues sur MON pays natif.

Mais là n’est pas la question.

Le truc, les enfants, c’est que le personnage de la photo est ma sœur Isaura qui fête son anniversaire ce lundi. La pauvre!

scan0003

Donc j’explique les deux photos: avec Isaura, j’ai suivie le sommet des remparts encadrant le château. A un moment, le mur se termine comme sur les photos, brut de décoffrage. Au lieu de revenir sur nos pas pour descendre au bas, on a décidé de descendre par les pierres de fin de rempart, faisant du coup office d’escalier géant.

Donc, c’est MOI qui ai pris les deux photos: celle de gauche depuis le haut pendant que la soeurette descendait précautionneusement, comme si sa vie ne tenait qu’à une pierre traitre, pour la faire chuter; celle de droite depuis le bas pendant que la soeurette descendait toujours précautionneusement.
Moi, tel un cabri, j’avais descendu ça fissa et ai été en plus, obligé de l’attendre. Ah ça, c’est pas avec elle que je monterais sur le Mt Blanc, si un jour j’y montais.

Bon anniversaire, Isaura.

Travail et repos (France 07/14)

Encore 2 samedis et j’en aurais fini avec mon baptème en Montgolfière du mois de juillet dernier et qui vous aura comblé durant tout aout (pendant que j’étais en vacances) et les samedis de septembre et de ce mois d’octobre encore en cours.

Donc comme vous pouvez le voir, le véhicule qui nous rapatriera vers Beaune et qui emmènera la montgolfière pliée est enfin arrivé à nous retrouver.
Le petit jeune, salarié de la montgolfière, aide le propriétaire à bien plier la toile…

Disons que c’est moi qui m’y suis pris comme un manche pour prendre la photo car le paysage était plat et bien plat.

IMG_9881

… et comme à la DDE, il y en a 2 qui travaillent lorsque 10 regardent faire!

IMG_9883

A voir absolument (Piodão 08/10)

Sur cette photo, une vue globale de Piodão.

Le village comptait 178 habitants en 2011 (224 en 2001). On le rencontre dans la Serra do Açor, au sud-est de la Serra da Estrella.
Les habitations, quasiment toutes similaires, ont des murs en chiste et des toits en ardoise. Les portes et volets des fenêtres (ainsi que les cadres des fenêtres elles-même) sont toutes peintes en bleu. La légende populaire raconte que le seul magasin du village ne proposait que cette couleur en stock, choix limité pour qui voulait peindre.
Certaines rares maisons sont enduites mais elles l’étaient avant que les élus locaux décident que dorénavant toutes les maisons seraient en chiste.

Si Piodão est dédié au tourisme, ses habitants sont plutôt des agriculteurs (maïs, pommes de terre, haricots verts, vigne) et si certains ont moutons et chèvres, on rencontre aussi des apiculteurs.

Sur la place du village, l’église de Piodão. C’est l’élément architectural qui se détache de plus de tous les bâtiments avec ses murs de blanc et contours en bleu. Datant du XVIIème siècle, sa façade fut reconstruite au XIXème dans un style classique.

08 10

Un des « plus beaux villages du Portugal » mais comme le label « plus beaux villages » n’existe malheureusement pas, je vais l’inventer de suite!

Est-ce bien raisonnable? (Portugal 08/10)

Je suis (un PEU) partagé en ce qui concerne ma photo du jour.

Ok: la technologie, la modernitée, la facilitée… mais est-ce normal qu’une autoroute traverse une région splendide et qui plus est, inscrite à l’UNESCO?

Traversant le vignoble du vin de Porto, l’A24 allant depuis le sud au niveau de Viseu jusqu’à Vila Real, plus au nord.
Bon, on peut louer le gouvernement Portugais d’avoir mis le tablier autoroutier au dessus des vignes au travers de piliers, donnant un effet gracieux, élancé, aérien à l’autoroute, mais bon, ça reste une bande blanche dans ce qui est vert (et je fait l’impasse sur la nuisance sonore)…

08 10 2

Le château de Gallerande (Luché-Pringé 08/13)

Le ton est donné avec ce panneau se trouvant sur la droite de la porte d’entrée dans le parc: propriété privée, il n’est pas possible de le visiter.

Photo Manu 2013 1420

Le Château de Gallerande est un château situé à Pringé, sur la commune de Luché-Pringé, dans le département de la Sarthe.
C’est en venant du château de Créans et m’en allant voir l’église Saint-Martin de Luché que je vois la façade de cet imposant château depuis la route. Juste décrit sommairement dans mon guide je m’en vais voir s’il est possible de le voir de plus près.

Le panneau avec cette belle interdiction me fera juste être à la porte d’entrée du parc. J’ai bien été élevé donc je ne rentre pas chez les gens sans y être invité.

Dommage!

Photo Manu 2013 1418

La page Wikipédia pour qui veut en savoir plus. ICI

On plie bagage (France 07/14)

Maintenant que les directives pour nous trouver ont été données au conducteur du véhicule chargé de nous rapatrier sur Beaune, le pilote-montgolfier s’occupe à plier le ballon.

Comme c’est un truc que lui seul sait faire et qu’il vaut mieux que ce soit donc bien plié pour qu’à la prochaine fois, ça se déplie bien, on le laisse faire.
Et justement, à le voir faire, ça a l’air simple.

Son commis arrivant peu de temps après, il ne reste plus seul à plier la toile…

IMG_9878

IMG_9875

9 années (Mâcon 10/10)

Ce 10 octobre est un jour « avec ».

Voici 9 ans que j’ai ouvert ce blog et chemin faisant, je me dirige vers la décennie!

Je me souviens que j’avais mis dans mes favoris ce qui était un blog (sans trop chercher à savoir ce que c’était) d’une Française racontant sa vie au Canada. Je trouvais son point de vue Franco-Français sur les Québecquois assez drôlissime. Depuis j’ai changé de tour d’ordi sans sauvegarder l’adresse (mais ce n’était plus trop grave dans la mesure où elle n’écrivais plus guère). Par la suite, j’en ai rajouté dans mes favoris un paquet d’autres.
Et puis, un 10 octobre 2005, je sais pas moi, je devais me faire chier grave, j’ai ouvert Instants d’années (hébergé chez Free) qui par la suite prendra le chiffre (1) en comparaison avec le (2) (quant à lui hébergé chez WordPress) que vous avez d’ouvert sur votre écran d’ordi.

Ma photo est prise dans l’appartement que j’avais à Mâcon et, si les rayonnages sont partis au feu, j’ai toujours les K7, les cartes postales et tout ce que l’on devine (au grenier en ce moment).

Et bien entendu mon Pilou avec cette photo encadré que j’avais mis sur mon blog, saison (1). Le plus drôle c’est que c’est la première photo que j’avais mis de lui, le 3 novembre 2006.

10 10

9 ans, les enfants…

A chaque plan (Iguérande 07/10)

Lorsque l’église Saint-Marcel d’Iguerande se fond dans le décors, on ne la remarque guère. Faut dire que devant elle, une monstruosité de voiture!!!
Pour un peu, on ne remarquerait qu’elle alors que l’église a plus de valeur, plus d’histoire (construite entre la fin du XIe siècle et le début du XIIe siècle) qu’elle n’en aura jamais de sa vie!

07 10

De la rocaille (Brancion 08/12)

Brancion est un village médiéval, haut perché, de Saône et Loire (71).

Un village que vous connaissez au travers de quelques photos puisqu’il y a eu son château, une maison pittoresque et son église romane.

Ma photo du jour montre de la pierre en veux-tu en voilà.

Mais quelle dommage que la cheminée ne soit pas plus raccord avec tout le reste. J’aime vraiment pas du tout le moderne (et ceux qui sont venus chez moi, dans ma maison que je rénove le savent bien… du moins dans la partie cuisine-séjour) et là, ça saute aux yeux comme un homme préhistorique qui vous dirait l’heure qu’il est sur sa montre!

brancion 08 1222

On dit de ce mur que c’est un mur en « pierre sêches » puisque sans joints entre les pierres (c’est le mode de pose que l’on a fait pour le mur du rempart de Châteauneuf en Auxois)
Le toit est en laves: ce sont des pierres plates.

Une tête en l’air (Londres 08/14)

Aller à Londres et ne pas voir Big Ben, c’est comme aller à Paris et ne pas voir cette tour si bien connue, même en Australie! Tien, c’est comme d’aller en Australie et ne pas voir l’opéra de Sydney, opéra connu même jusqu’à Igé! Tien, c’est comme d’aller à Igé et de ne pas voir la chapelle de Domange connue même jusqu’en Bretagne!

16h15 comme il est marqué sur le cadran et vous m’auriez trouvé à son pied… parmi la foule nombreuse qu’il y a habituellement à cet endroit.

IMG_0268

A son sommet (France 07/14)

Revenons à mon moment montgolfière du mois de juillet dernier. Continuons de relater les évènements de l’après-voyage-dans-les-airs.

Deux photos (quasi similaires) de la toile déployée qui demandera à être bien pliée. Pour l’instant, le pilote continue de guider son commis à travers des routes pour venir nous récupérer, ainsi que le matériel…

IMG_9874

IMG_9870

Un air de mystère (Glastonbury 08/14)

Une photo avec ce je ne sais quoi qui est un brin de mystère. Cette pénombritude (mot nouveau comme on en entends chez les Ch’tis et autres conneries similaires à la télé) aide à se demander où l’on est et ce qu’il y a à voir.

Ce qu’il y a à voir, j’en parlerais plus tard, mais ce que l’on devine, c’est la petite grimpette pour arriver au niveau de la tour. Et le dôme de verdure dégarni d’arbres au second plan est trompeur dans la mesure où la tour est au sommet du dôme.

Mystères, mystères…

IMG_0977

Le Château Scaliger (Sirmione 08/07)

En Italien dans le texte ça donne Castello scaligero mais pour faire Français, on dira le Château Scaliger.

Ce château du XIIIème siècle gardait l’entrée de Sirmione et contrôlait l’activitée du lac de Garde.
Il s’agit d’un puissant manoir complètement entouré par les eaux. Sa construction fut ordonnée par le maire de Vérone Leonardino della Scala, mieux connu comme Mastino I della Scala.

Sirmione tomba en 1405 sous le contrôle de la République de Venise, pendant le règne duquel commença un travail de renforcement des structures défensives. C’est durant cette période que le quai encore visible aujourd’hui fut construit.

055 Panorama Panorama