L’invitation (Milan)

En temps normal, un samedi, nous avons une photo de Nathalie. Ce samedi je n’ai toujours rien de la miss, mais par contre j’ai une autre photo de Milan de sa fille Clara.
Clara est mon « invitée qui vous présente » du jour…

Manu

———————————————————————————————————————–

17857306_1274711255917995_627820880_n

Dory attaque grave (Paysages de France 07/09)

De nouveau une photo entre Grenoble et Chambéry, le massif de la Chartreuse.

Sur ce blog, saison (2), j’ai déjà mis UNE PHOTO prise de ce même endroit mais dans une autre direction, plus spectaculaire qu’une croix.

Une récente discussion avec des locaux qui ont depuis déménagés m’on fait part d’une erreur de ma part sur cette autre photo où je disais que ma photo était la Chamechaude (2 082 m). Il se pourrait que l croix du jour serait SUR la Chamechaude et que je serais du coup pas loin de son sommet, de ses 2 082 m. J’ai eu beau chercher sur Google map, mais rien à faire, j’ai pas retrouvé ma croix ni le fait que je suis bel et bien sur la Chamechaude.

Et pis même si ça date de 2009, je ne sais plus où je suis passé puisqu’il me semble avoir roulé sans but précis…

IMG_8595

La grande bibliothèque (Saint Omer 01/17)

Saint Omer se trouve dans le Pas-de-Calais (62).

En 1792, en pleine tourmente révolutionnaire, les livres et les manuscrits confisqués dans les communautés religieuses de Saint-Omer furent entassés pêle-mêle dans une salle de l’abbaye de Saint-Bertin.

Après triage, les ouvrages furent alors installés sur les boiseries provenant de la grande bibliothèque de Saint-Bertin, dans la vaste salle du premier étage de l’ancien Collège des Jésuites français. Il fallut attendre l’établissement de l’ordre Napoléonien pour que la bibliothèque soit ouverte au public, en 1805. Ses riches collections patrimoniales, compte aujourd’hui 2000 manuscrits (issus dans leur majorité de l’abbaye Saint-Bertin) et 238 incunables, dont un tome de la célèbre Bible à 42 lignes de Gutenberg.

IMG_1818

IMG_1816

Kado (Carnoet 08/16)

De la Bretagne insulaire à la Bretagne continentale, de l’Aquitaine à la Palestine, Cado a découvert une grande partie du monde connu à son époque et terminera ses pérégrinations à Rome.
Il nait en 522. Il fonde un monastère et y enseigne. Il a une grande notoriété des 2 cotés de la Manche. C’est l’un des saints les plus importants, qui a laissé une très forte empreinte en Bretagne continentale.
Il descend en sud Bretagne et s’installe sur un ile de la Ria d’Etel, qui porte toujours son nom « ile Saint Cado ». Il aurait fait construire la chaussée qui relie cet ilot au continent et la légende veut que Satan lui ait proposé de réaliser l’ouvrage en une nuit moyennant l’âme du premier piéton qui l’emprunterait. Cado accepta et lâcha un chat sur le pont au petit matin.

A la fin de sa vie Cado rencontre le pape à Rome. Il y est assassiné en 570, transpercé par une flèche de barbare…

IMG_9392

IMG_9395

IMG_9394

La cathédrale de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge (Milan)

En temps normal, un samedi, nous avons une photo de Nathalie. Ce samedi je n’ai de nouveau rien de la miss, mais par contre j’en ai une de sa fille Clara récemment aller à Turin Milan.
Clara est mon « invitée qui vous présente » du jour…

Manu

—————————————————————————————————————–

Photo de Clara, toujours de son voyage en Italie.

17842504_1274716989250755_102435507_n (1)

Sparckle (Porto 05/15)

Une Vespa vue dans les ruelles de Porto. De loin on la voyait bien mais de près on est surpris de voir de quoi elle se compose.
Ca en jette quand même, nan? En plus, peu de boutons de couleurs différentes pour donner une teinte un peu uniforme.
C’est beau…

IMG_7109

IMG_7110

Isolés (Paysages de l’Italie 08/07)

Au pied du Glacier du Tacul.

Pour un peu vous situer la chose, je suis sur la Punta Helbronner (3482 mètres) non loin du Mont Blanc. Ah oui, je suis du coté Italien.
Et donc, le Glacier du Tacul est donc un glacier du massif du Mont-Blanc. Il provient en fait de la confluence entre le glacier du Géant et le glacier des Périades. Vers 2 100 mètres d’altitude, il conflue avec le glacier de Leschaux pour former la Mer de Glace.

Et donc du haut de ma hauteur, il y avait cette tente tout en bas de sa bassesse. C’est petit et encore, il a fallut que je zoom!

IMG_0964

Under the dome (Turin)

En temps normal, un samedi, nous avons une photo de Nathalie. Ce samedi je n’ai rien de la miss, mais par contre j’en ai une de sa fille Clara récemment aller à Turin.
Clara est mon « invitée qui vous présente » du jour…

Manu

———————————————————————————————————————-

17793019_810907745723847_1666082069_n

Elle va trop vite (Bristol 08/10)

Je continue ma semaine sans pierres, toujours pour faire plaisir à la blonde de service (pas celle qui se trouve sur le seconde photo ci-dessous…

Le pont suspendu de Clifton, qui enjambe la vallée de l’Avon est le symbole de la ville de Bristol.

Pont construit entre 1836 et 1864, sa longueur est de 412 mètres. Ses deux tours culminent à 26 mètres du pont roulant.

En 1860, le pont suspendu de Hungerford, sur la Tamise, à Londres, construit par Brunel, fut démoli pour faire place à un nouveau pont ferroviaire à la gare de Charing Cross: ses chaînes furent rachetées pour servir au pont de Clifton.

IMG_5232

Rosa, attends moi!!!
IMG_5244

La motte féodale (Carnoet 08/16)

Les lundis je parle toujours des statues de la vallée des Saints, à Carnoet. Comme cette semaine je ne montrerais pas de pierres pour faire plaisir à la jeune sœur, je ne mettrais donc pas de statues.

Alors comment rester à Carnoet sans parler des statues, elles qui poussent les gens à aller sur place?

Et bien simplement en parlant de ce qui fut construit sur place et qui n’est plus, la motte féodale.

Un tumulus, oppidum, motte… la position a toujours été stratégique d’un point de vu surveillance et de défense. La motte de Carnoet date de ces temps où les châteaux étaient un donjon entouré des palissades. Il n’en reste plus rien de nos jours sauf la motte et les fossés…

IMG_9266

Jaoua (Carnoet 08/16)

Selon la légende, Jaoua vint en Armorique pour rejoindre son oncle l’évêque Pol Aurélien. Il débarqua au fond de la rade de Brest, à proximité de l’Abbaye de Landévennec, où il faut accueilli par ses compagnons de traversée. Devenu moine puis prêtre il faut chargé d’aller évangéliser le pays de Brasparts. Une mission difficile! Les rudes habitants de ce territoire ne s’en laissaient pas conter.
Le seigneur du Faou refusait lui-même de se laisser convertir à la « nouvelle religion » et un jour, il fit irruption pendant un office, et massacra plusieurs prêtres! Seul Jaoua parvient à s’enfuir.

La légende dit qu’après son décès, le 2 mars 554 son corps fut mis sur un chariot et on laissa aller les bœufs jusqu’à rupture de l’atelage, ce qui survient près de l’actuelle Plouvien. C’est là que Jaoua fut inhumé et des recherches rigoureuses menées à la fin du XIXème siècle ont permis de retrouver son sarcophage de pierre, lequel contenait toujours ses restes.

IMG_9287

IMG_9288

Année 2014
Hauteur 3.70m