Mon second tableau (Igé 07/19)

Le 7 juillet dernier, j’avais prêté mon AUVENT pour exposer des tableaux peints.
Et ce jour là, des peintres de tous ages à Domange.

Au bas de mes escaliers, dans le coin de l’auvent, un peintre a peint son tableau. Ce n’est qu’au soir, face à la chapelle de Domange que j’ai reconnu son tableau, forcement, on y voit mes escaliers et ceux du voisin d’en face. Et mes pots en terre cuite.

20190707_180629

Après, plus rien (Lisbonne 08/10)

2010.

2020 sera t’elle l’année de mon retour à Lisbonne? Wait and see.

La photo de ce vendredi fût ma dernière dans la capitale. Alors juste à coté des « Pasteis de Bélem », un « Starbucks ». Elle date du 15 aout 2010 et il était 15h22. Pas très représentative de Lisbonne, mais ça reste ma der des der…

IMG_4429

En panorama rama !!!! (Paysage de France 10/19)

Jeudi dernier, le 17, je vous mettais déjà une photo de cette vue des Climats de Bourgogne, des hauteurs de la Coté de Beaune, d’ailleurs visible derrière la frondaison des arbres sur la gauche.
Je ne résiste pas à vous remontrer une autre vue, plus panoramique que celle du 17 octobre. C’est quand même splendide comme paysage, surtout à ce moment d’automne où les vignes jaunisse, ce moment où les feuilles sont encore sur pied. D’ici peu, elles tomberons et tout deviendra marron…

72703908_2442824009263793_1395852942292025344_n

(Cliquez sur la photo pour la voir de plus belle)

Elle est mienne (Chagny 07/19)

En 2012, Peter Meyers, sculpteur de Roussillon-en-Morvan (71), présentait son exposition estivale “Tapis Rouge” dans la ville de Chagny. Une vingtaine de sculptures étaient alors disséminées dans la commune. L’artiste a alors laissé en exposition ses œuvres, même si elles changent régulièrement.
La mairie décide d’acheter en 2014 la sculpture Le coq auprès de Peter Meyers, et en 2017 l’âne.

Bon, il aurait pas des vues sur K200?

20190713_195444

Son amie (Igé 05/18)

La petite amie de Py (je ne sais plus son petit nom, zut).

L’intérieur de la chapelle de domange. C’est très sobre, sans meubles. Mais c’est un bel espace qui permet des expositions de tableaux et autres sculptures. Et avec quelques chaises, on peut y faire des conférences.

IMG_5199

Les climats (Paysage de France 10/19)

Zut, je sens que ça sort pas bien en photo.

On est dans les hauteurs surplombant la ville de Beaune, dans les « Climats de Bourgogne » qui se teintent dans des tons jaune/rouge…

Les Climats de Bourgogne sont inscrits à l’UNESCO. Mais qu’est-ce?

Les climats sont des parcelles de vignes précisément délimitées sur les pentes de la côte de Nuits et de Beaune, au sud de Dijon. Elles se distinguent les unes des autres par leurs conditions naturelles spécifiques (géologie, exposition, cépage…) qui ont été façonnées par le travail humain et peu à peu identifiées par rapport au vin qu’elles produisent.

72343137_390205395251500_8935691021379960832_n

10 octobre 2005

Quelle lubie m’a t’elle prise de commencer un blog il y a maintenant 15 ans? Putain, 15 ans !

En 2013 j’ai été contraint de changer de format et d’hébergement des photos, sinon je serais resté avec le blog de mes débuts. Mais je prends tout dans son ensemble. La saison 1 a tellement de photos et je trouve dommage de ne pouvoir commenter ses photos…

Voilà, 15 ans ce jour. Où serais-je dans 15 ans? Je ne me voyais pas durer dans le temps…

blog  1 - Copie

ee

L’âtre (Cormatin 09/19)

La cuisine du château de Cormatin…

Bon, on est pas dans Downton Abbey, il y a pas les cloches qui sonnent, peut être pas le même nombre de cuisiniers/serviteurs. Par contre la cuisine envahi de touristes, de visiteurs, ça oui, il y en a dont moi !

20190901_173214

Cette fois, des lamas (Cormatin 09/19)

Pour qui remonte de Cluny à Chalon Sur Saone trouvera sur sa droite, à l’entrée de Cormatin, un pré avec 2 lamas. Je vois souvent des gens les prendre en photo lorsqu’ils sont au bas du pré, le long de la route. Et dont moi qui prends acte.

Une année précédente, ce n’était pas 2 lamas mais un yack. Des souvenirs de vacances pour les proprios?

20190928_174614

11 (Igé 10/19)

Le 4 octobre, part la force des choses, je me suis mis à l’écrit. Depuis donc 2 ans, j’écris. Un peu comme un journal intime, mais pas vraiment. Carnets aux nombre de 11 destinés à une personne. Un journal intime, on écrit comme si on parlait à un être invisible. Mon être ne l’est pas, invisible.

Donc voilà, il y a 2 ans, je commençais ce qui s’apparente à un journal intime et depuis, tous les soirs avant d’aller se coucher, d’écrire 2 à 3 pages. A raison de 144 pages par carnets, je vous laisse deviner tout ce qui sera à lire et qui le sera, foi de Manu!

71392827_1364093863767072_9194423626567254016_n

Son église (Loché 09/19)

Loché, son Eglise Saint-Jean-l’Evangéliste, de style roman, a son portail assez célèbre dans la région immédiate de Mâcon.

L’auvent à trois pans de couverture fermé par deux grilles (l’un donnant sur le cimetière), abrite un portail du XVème siècle, en bois sculpté.
Le tympan de style gothique flamboyant domine la porte sculptée de pli de serviette au dessus desquels on voit des petits personnages ou animaux fabuleux.

20190906_174907