Sauvée (Royat 08/20)

Devant l’église se situe la croix des Apôtres, sculpture gothique en pierre de Volvic élevée aux frais d’Etienne Iveyrt en 1486 (inscription en lettres gothiques).

Renversée et mutilée durant la Révolution française, elle est cachée dans une grange par un habitant de Royat. En 1841, l’abbé Védrine, curé de Royat, décide de faire restaurer le calvaire. La traverse mutilée est rétablie dans son état d’origine. Pour mettre en valeur la sculpture, il fait l’acquisition à Aulnat d’un piédestal dont le style se rapproche de celui de la croix.

IMG_8206

L’ère médiévale (Moulins 09/18)

Grosse bourgade dès le XII siècle, Moulins fut la capitale du duché du Bourbonnais au XVème siècle jusqu’à son rattachement à la couronne de France en 1503. Ce fut une époque fastueuse, l’âge d’or de la ville, dont elle garde de nombreux témoignages.

L’hôtel Demoret est un bon point de départ pour une balade à travers les ruelles. Parfait exemple de l’habitat privé aux temps des ducs de Bourbon, il abrite, outre des expositions temporaires, une série de maquettes qui illustrent l’histoire du développement urbain de Moulins.

AMoulins

Imposant (Angers 08/16)

Le chateau de Angers.

Un chateau super imposant du temps de sa grandeur. Ne serait-ce que les tours avec la partie toiture existante.

Et pas mal de bâtiments qui n’existent plus, du tout, comme celui de la Grande salle (le bâtiment à gauche de ma photo avec cette longue et large toiture donnant sur la Loire)…

Angers

Bords de Loire (Montsoreau 08/13)

Bâti à un emplacement stratégique, sur un promontoire rocheux à la confluence de la Loire et de la Vienne, il se trouve à l’intersection de trois régions: l’Anjou, le Poitou et la Touraine. Édifice de transition entre le chateau fort et le palais urbain, il a pour particularité d’être le seul château de la Loire construit à même le lit du fleuve.

De nos jours, une route sépare la façade de l’élément liquide…

A de la loire

Lamartine (Mâcon 05/21)

La fresque en mosaïque qui, comme le rappelle la plaque en bas de l’œuvre, rend hommage à Alphonse de Lamartine, a été inaugurée en 1983. Elle est située à l’angle de l’avenue Édouart-Herriot et de la rue Gambetta.

27 000 pièces de mosaïque ont été utilisées pour orner 270 m² d’un immeuble ancien rénové pour le compte de l’office HLM.

183234259_289681862697133_4193848932684316190_n

Dans ton cul (Montferrand 08/20)

La maison de l’Apothicaire date du XVème siècle et montre une ossature en bois, classique des habitations en pans de bois.

IMG_8155

Sous la toiture, deux figurines en bois sculpté représentent, d’une manière pitorresque, l’enseigne professionnelle du propriétaire: un apothicaire.

D’un coté, le praticien tient un énorme Clystère et, de l’autre, son patient, hauts-de-chausses rabattus, se trouvant dans la position appropriée pour recevoir un lavement.

IMG_8159

521? (Canterbury 08/10)

Le Old Weavers est un restaurant à Canterbury.

Comme il est affiché, ce bâtiment a été construit en 1500.

Ce bâtiment est au centre de la photo, avec les murs blancs et le bois noir. Construit en 1507, il tire son nom des tisserands flamands et huguenots qui ont fuit la France pour échapper aux persécutions religieuses des XVIe et XVIIe siècles. La maison se dresse sur la rivière Stour qui est un peu invisible au bout du bâtiment. Les réfugiés flamands ont été accueillis par Elizabeth I qui leur a donné le droit de commercer à Canterbury. Elle leur offrit également un lieu de culte particulier dans la cathédrale, et une chapelle huguenote s’y trouve encore aujourd’hui.

Cette rangée de bâtiments abrite plusieurs restaurants.

IMG_5393

Plus vite (Marcenat 08/20)

Quel plaisir de déambuler et buller en voiture dans cette splendide région qu’est le Cézallier…. surtout pour aller voir (et visiter) le monastère orthodoxe Znaménié. Bon, je suis arrivé après l’heure; de là à dire que j’ai pas été assez vite avec Beep-beep, il n’y a qu’un pas.

20200804_174136