Only God forgives (2013) Nicolas Winding Refn

only1

Nationalitée: Français, Danois, Américain
Genre: thriller
Durée: 1h30
Avec: Ryan Gosling, Kristin Scott Thomas, Yayaying Rhatha Phongam, etc etc…

La petite histoire: Une mère vient à Bangkok de L.A. pour venger la mort de son fils aimé.

Il en a pensé quoi le Manu de tout ça?

Manu s’est pris une claque visuelle et il ne sait pas la dernière qui lui a fait ça!

La photo du film est de ce qui ressort en premier. Ca a dût être un casse-tête pour le directeur photo car c’est des couleurs très criardes en arrière-plan quand les personnages sont naturellement éclairés. Déjà ça, aux premiers plans du film, ça marque!

149onlygodforgives5b25d1-1370546324

Mais ce qui marque quand même plus c’est la violence du film (interdit aux moins de 16 ans en salles). Des scènes de torture à celles de meurtre gratuites, on ne nous épargne pas les giclées de sang et autres côtes éclatées de la cage thoracique!
A un moment du film, Julian (Ryan Gosling) se castagne avec Chang (Vithaya Pansringarm) et c’est bien simple, moi j’y ai vu Ryan Gosling se prendre réellement des coups pour de vrai et quand il apparait par la suite avec œil au beurre noir et autre arcade sourcilière explosée, et ben œil et arcade paraissent réellement explosés.

only-god-forgives-red-band-trailer

Ce film c’est du sang, du sang et encore du sang!!!

Sans trop dévoiler le film, un peu de l’intrigue:
Billy assassine sauvagement dans une chambre d’hotel une prostituée de 16 ans. Un flic fait venir le père de la jeunette et donne l’ordre à celui-ci de se venger sur l’assassin de sa fille-prostituée. Il tue Billy et plus tard, le flic tuera à son tour, ce père.
Billy a un frère et une mère et, si le premier vie à Bangkok, la seconde vit à L.A. Elle vient à Bangkok pour venger la mort de son fils, en engageant des tueurs locaux.
Mais voilà, les tueurs engagés par la mère se font tuer par le flic qui aura auparavant les informations qu’il veut et décidera de tuer la mère.

Voilà, j’en ai dit sans trop en dire.

Les scènes violentes sont magistralement filmées: des ralentis, des passages où les personnages parlent mais on entends aucun sons sortir de leurs bouches et ce, sur une bande-son des plus bizarres. A chaque fois je me disais « C’est gé-nial »! (<= je sais, chuis pas trop objectif avec ce genre de critiques).

OnlyGodForgivesGoslingFightbig5993

Ryan Gosling, d'un calme comme toujours avec ses personnages. Kristin Scott Thomas dans le rôle de la mère avec ce qui est complètement un rôle à contre emploi pour elle car on la voit dans le film autoritaire, violente dans ses paroles et actions. Vithaya Pansringarm (complètement inconnu au bataillon) jouant un flic à l'allure très simpliste et se baladant constamment avec un sabre dans le dos. Ah ça, ce sabre, il en fait bon (?) usage! Un flic admiré de ses compères et qui adore le karaoké!

La fin du film est étonnante et on ne s'y attends pas, mais absolument pas du tout!

La scène à retenir?

Le flic qui clou sur le canapé avec des pointes en acier, un des tueurs engagés par la mère pour lui faire avouer qui le poursuit et veut sa mort. Après ce sera d’autres pointes pour clouer ce même gars, aux cuisses… pour éviter qu’il se déplace.
Puis lacération des yeux pour qu’il ne voies pas.
Puis pointe en acier dans les oreilles pour qu’il n’entende pas.

J’vous avais dis que je vous ferais rêver.

Une note? 3 étoiles/4

La bande annonce: